Le gouvernement Vietnamien, par le biais de la résolution No 99/NQ- CP du 29 décembre 2014, a dressé une liste de pays dont les ressortissants sont exemptés de visa pour entrer et rester 15 jours sur le territoire vietnamien depuis le 1er janvier 2015.
Il s’agit de la Russie, Japon, Corée du sud, Danemark, Norvège, Suède et Finlande.
Cependant cette résolution ne sera valable que pour une durée de 5 ans, conformément à l’article 13-2 de la loi No. 47/2014/QH13 sur les entrées, sorties, transit et résidence des étrangers au Vietnam, et prendra donc fin le 31 décembre 2019.

Suite à cette résolution, et au regard de la baisse drastique du tourisme sur les 5 premiers mois de 2015, partiellement dû au changement du système et du prix des visas depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’immigration au 01/01/2015, les représentants officiels du tourisme au Vietnam ont suggéré au gouvernement d’étendre cette mesure à 9 autres pays tels que la France, l’Italie ou encore l’Espagne afin de faciliter l’entrée à l’instar des pays voisins tels que la Thaïlande, et tenter de raviver ainsi l’intérêt du Vietnam en tant que destination touristique.

Depuis le 18 juin 2015 c’est désormais chose faite puisque le gouvernement Vietnamien a adopté une nouvelle résolution No 46/NQ-CP qui associe 5 nouveaux pays à la première liste. Il s’agit de la France, l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie. Cette nouvelle résolution ne sera effective que pour une période d’un an, entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016, le gouvernement se laissant la possibilité de prolonger ou non cette période en fonction des coûts et des éventuelles difficultés d’application de la mesure.

Attention toutefois, il n’est pas permis pour un ressortissant du pays concerné de sortir et d’entrer à nouveau sur le territoire Vietnamien avant la fin des 15 jours autorisés dans le but de bénéficier d’un renouvellement de l’exemption de visa. Un étranger entrant au Vietnam dans un délai de 30 jours suivant sa sortie du territoire vietnamien devra obligatoirement demander un visa payant via une lettre d’invitation en ligne ou le Consulat du Vietnam de son lieu de résidence.

Même si le but originel n’est pas celui-là, relevons que cette exemption de visa pour quinze jours facilitera grandement les voyages de prospection, de suivi de projets d’affaires et d’investissement en allégeant les formalités de départ et en permettant un déplacement en urgence (alors que la demande de visa doit généralement être prévue 15 jours avant le départ).

Leave a Comment