Qu’est ce que la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) ?

 

Au-delà de l’argument d’image et de communication, la RSE est l’occasion pour l’entreprise de démontrer sa prise en compte d’intérêts dépassant le seul souci de la rentabilité. Plus concrètement, la RSE est la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société et qui se traduit par un comportement éthique et une bonne gouvernance.

 

La RSE se décline dans les trois piliers du développement durable, l’économie, le social et l’écologie.

 

La responsabilité économique peut se comprendre positivement, l’égalité salariale homme/femme par exemple, ou négativement, avec l’absence de fraude, de corruption ou encore de conflits d’intérêts. La question des conséquences contentieuses de l’activité des filiales et fournisseurs pour la société mère est ici fondamentale. Le contentieux n’est à vrai dire ni l’unique risque ni le principal. Le risque de réputation peut être bien plus dévastateur, il peut affecter négativement l’attractivité de l’entreprise et ce pour les investisseurs, les prêteurs, les consommateurs, les marchés, les autorités locales…

 

La responsabilité sociale est sans doute celle qui est la plus instinctive. Il s’agit de respecter et faire respecter les droits de l’homme, de s’assurer de la bonne santé et du bien-être de ses salariés, d’œuvrer pour la diversité, la parité et l’égalité des employés présent dans l’entreprise, de fournir à ses employés le bénéfice d’une formation continue. Pour mettre ces principes en œuvre, les entreprises sont incitées à prendre en compte les critères RSE dans le choix de leurs prestataires de service et cocontractants (éviter ceux qui ont recours à une main d’œuvre infantile et/ou sous-payée), à mettre en place des règles de vivre ensemble dans les « open space », à être souple dans le choix des jours de congés par les salariés (particulièrement pour ce qu’il s’agit de respecter les traditions locales) etc.

 

La protection de l’environnement est un enjeu majeur du XXIe siècle et l’entreprise, principal acteur économique, ne peut s’y dérober. Si la nature de l’activité influe évidemment sur l’empreinte environnementale, les entreprises de service ne doivent pas pour autant se sentir exonérées de participer à cette obligation. Par la mise en place d’une politique interne et l’adoption comportements éco responsables, chacun peut participer à la protection de l’environnement. La réduction de l’utilisation de papier et de consommation d’énergie, l’instauration de bacs de recyclage et de récupération, le contrôle des produits alimentaires et d’hygiène accessibles aux salariés sont autant d’exemples concrets, d’outils peu onéreux et simples à mettre en œuvre.

 

Notre engagement

 

L’engagement sociétal de la profession d’avocat est fort dans la mesure où elle obéit à un certain nombre de règles d’éthique et de solidarité qui sont notamment mentionnés dans notre Code de déontologie. Promoteur de l’accès au droit et vigie des libertés, l’avocat met en œuvre un certain nombre de principes visant à assurer une plus grande cohésion entre les individus. Ainsi, dans le cadre de ses activités pro bono, FIDAL Asiattorneys offre des consultations gratuites ou à prix moindre pour permettre l’accessibilité des plus démunis au droit (plus d’information ici). Enfin la mise en œuvre d’une politique de RSE constitue également un outil de maitrise des risques, en adoptant un comportement préventif des risques (contrats bien rédigés, procédures internes claires, respect de la législation locale…) et permettant d’éviter que les conflits ne dégénèrent en contentieux, notamment par l’utilisation des modes alternatifs de règlement des conflits (MARC) dont la médiation.

 

Dans le cadre de ses activités, FIDAL Asiattorneys au delà du conseil dans le cadre des affaires courantes de l’entreprise, vous aide a rédiger des chartes de bonne conduite internes (réalisation de questionnaires a l’attention du personnel, bilan…) mais aussi à candidater pour l’obtention de diplômes et certificats certifiant les efforts accomplis par votre entreprise, lesquels pourront ensuite être utilisés à des fins de communication externe. Outre les questions d’image, le respect des normes RSE peut avoir un impact direct sur les performances économique de votre entreprise. Il faut en effet savoir que de plus en plus d’Etats utilisent le respect des normes RSE dans leurs appels d’offre comme un critère d’attribution des marchés. C’est encore certains organismes de financement qui octroient des prêts aux entreprises respectant ces critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance).

 

FIDAL Asiattorneys encourage donc les sociétés souhaitant adopter cette démarche à se rapprocher de leurs conseils habituels.

Leave a Comment